Présentation du CPA

Le CPA est créé en 1966 (ordonnance n° 66-366 du 29 décembre 1966), il reprend, dans un premier temps, les activités de cinq banques populaires étrangères :

-la Banque Populaire Commerciale et Industrielle d’Alger (BPCI Alger),

-la Banque Populaire Commerciale et Industrielle d’Oran (BPCI Oran),

-la Banque Populaire Commerciale et Industrielle de Constantine (BPCI Constantine),

-la Banque Populaire Commerciale et Industrielle d’Annaba (BPCI Annaba),

-la Banque Populaire du Crédit d’Algérie (BPCA).

 

Dans un second temps, à partir de 1967, le CPA reprend les activités de la Banque Algérie-Misr, de la Société Marseillaise de Crédit en Algérie (SMC Algérie), de la Compagnie Française de Crédit et de Banque (CFCB), de la Banque Populaire Arabe (BPA).

Depuis 1966, et en vertu de l’ordonnance relative à la gestion des capitaux marchands de l’État, les banques publiques économiques sont placées sous la tutelle du Ministère des Finances.

Le 07 Avril 1997, le CPA a obtenu son agrément du Conseil de la Monnaie et du Crédit, par la loi sur la monnaie et le crédit, devenant ainsi la deuxième banque en Algérie à être agréée.

Aux termes de ses statuts, le CPA est une banque commerciale et universelle, elle a pour mission de promouvoir le développement du BTPH, des secteurs de la santé et du médicament, du commerce et de la distribution, de l’hôtellerie et du tourisme, des médias, de la PME/PMI et de l’artisanat. Après la promulgation de la loi sur l’autonomie des entreprises en 1988, le CPA est devenu une Entreprise Publique Économique par actions.

Conformément à la réglementation en vigueur en Algérie, le CPA traite les opérations de crédits et de banque. Il peut recevoir des dépôts, accorder des crédits sous toutes ses formes, prendre des participations dans le capital de toute entreprise, mobiliser pour le compte d'autrui tous crédits consentis par d'autres institutions, etc.

La stratégie commerciale du CPA, s’appuie sur la diversification de son offre bancaire tous segments confondus (particulier, entreprise, professionnel), avec notamment la commercialisation d’une large gamme de produits et services bancaires dédiée à la promotion de la très petite, petite ou Moyenne Entreprise et Start-Up, labellisée « PME by CPA », ainsi que le lancement d’une nouvelle gamme de produits et services dédiées à la Finance Islamique conforme aux préceptes de la Chari’a.

Il est important de souligner également, l’engagement du CPA dans la poursuite de la dynamique de modernisation et de digitalisation déjà initiée à travers le développement de nouveaux moyens de paiement modernes (cartes bancaires nationales « CPA CIB » et internationales « CPA Visa », de la banque à distance avec la nouvelle plateforme « E-banking CPA » et l’application « CPA mobile Banking ».

Évolution du capital du C.P.A depuis sa création

Le capital social du CPA est la propriété exclusive de l’État, il s’élève actuellement à 48 milliards de dinars, en progressant comme suit :

 

1966 : 15    millions DA

1983 : 800 millions DA

1992 : 5,6   milliards DA

1994 : 9,31 milliards DA

1996 : 13,6 milliards DA

2000 : 21,6 milliards DA

2004 : 25,3 milliards DA

2006 : 29,3 milliards DA

2010 : 48    milliards DA

 

Notre Réseau d'agences

Actuellement le CPA couvre l’ensemble du territoire national avec 159 agences coiffées par 15 Groupes d’Exploitations.